Peinture murale : 3 erreurs à éviter

14 Jan 2020

Vous vous lancez dans des travaux de décoration et souhaitez repeindre un mur ou un plafond vous-même ? Suivez le guide ! Voici un article regroupant les conseils de nos décorateurs d’intérieur pour éviter les faux pas ! Du choix de la peinture à la technique, passez pro du rouleau et du pinceau !

Piège 1 : se précipiter

Bien sûr, il est tentant de filer au magasin acheter le pot de peinture et le rouleau et dans la précipitation, commencer à peindre.
Attention, vous courrez à la catastrophe ! Sans préparation, vous risquez de ne pas acheter le bon matériel, d’oublier des fournitures importantes, de prévoir trop ou trop peu de peinture, de peindre sur un support pas adapté…

Les bons gestes ?

Préparez-vous correctement. Avant d’entamer des travaux de peinture, vous devez, en plus de choisir la couleur et le style de peinture, analyser le mur que vous allez peindre. Est-il totalement lisse ou demande-t-il quelques retouches de plafonnage ? Est-il propre ? De quelle couleur est-il ?
Si la surface à peindre est sale (graisse, nicotine, traces de doigts…), il faudra la lessiver avec un détergent doux dilué dans de l’eau, en finissant toujours par un rinçage à l’eau claire et un séchage complet. Veillez toujours à nettoyer de bas en haut pour éviter les coulures sales. 
Nous vous conseillons également de toujours peindre sur un mur blanc plutôt que coloré afin d’obtenir un rendu plus proche de la couleur indiquée sur le pot.
Pour connaitre la quantité dont vous avez besoin, calculez la superficie du mur et multipliez le résultat par deux. Généralement, il vous faudra mettre une couche supplémentaire pour obtenir un résultat parfait, ne l’oubliez pas !

Piège 2 : ne pas protéger suffisamment son chantier

Peindre un mur, c’est une chose, le faire sans éclabousser la moitié des armoires et des murs adjacents, c’en est une autre ! Si vous ne voulez pas que l’entièreté de la pièce subissent des éclaboussures, généralement difficiles à enlever, une seule recommandation : protégez au maximum le reste de la pièce !

Les bons gestes ?

Commencez par éloigner les meubles et les objets de la zone à peindre, l’idéal étant de pouvoir travailler dans un espace entièrement vide. Si vous ne pouvez les déplacer dans une zone « sans risque », placez-les au centre de la pièce et protégez-les avec une bâche en plastique ou des vieux draps. Enlevez les tapis et les rideaux, déboitez les prises, les interrupteurs pour pouvoir peindre au plus près, sans déborder.
Posez ensuite une bâche au sol à fixer avec du double face pour éviter que celle-ci ne bouge sous l’effet de l’échelle.
Enfin, placez du ruban adhésif le long de la zone à peindre pour la délimiter et obtenir un résultat aux finitions impeccables.

Piège 3 : choisir du mauvais matériel

Rouleaux trop fins, pinceaux qui perdent leurs poils… comment pouvez-vous éviter de tomber sur du matériel bas de gamme ou inadapté et risquer de perdre du temps ou d’obtenir un résultat irrégulier avec des éclaboussures et des coulures ? Choisissez un matériel de qualité.

Un bon pinceau doit par être conique et disposer de longs poils bien fixés sur le manche. Pour une peinture à base d’eau, tournez vous vers des poils synthétiques. A l’inverse, optez pour de la laine et de la soie naturelle si vous utilisez de la peinture au solvant.

Si vous devez prêter attention aux poils, il faut aussi choisir la forme qui conviendra parfaitement au support. Par exemple, pour les plinthes et toutes les surfaces planes, il est préférable d’utiliser des pinceaux plats. En revanche, nous préconisons les pinceaux ronds pour les moulures ou les angles de murs. N’hésitez pas à demander conseil aux vendeurs de magasins si vous ne savez pas vers quel modèle vous tourner.

Concernant les rouleaux, ceux à poils ras sont réservés aux laques et peintures brillantes, les modèles à poils courts ou mi-longs sont parfaits pour les satinées et les mates, les anti-gouttes pour les plafonds.

Avec ces quelques conseils, vous possédez les bases pour peindre joliment vos pièces ! Un peu de pratique et le tour sera joué !

Si vous souhaitez plus de conseils sur le choix des couleurs ou si vous voulez déléguer cette tâche à un expert, nous serons heureux de vous aider ! N’hésitez pas à nous contacter !

Facebook
Twitter
LinkedIn